Sentence to think about :  
The Bookisere Editions? There is less good but it is more expensive!
  
You are here :   Home » Extrait du livre  Lointaine Descendance
    Print this page...

Extrait du livre  Lointaine Descendance

Extrait du livre

LOINTAINE DESCENDANCE

 

 CONTOURNONS LE CRÉATEUR

Impuissant, je subissais l’évasion de ma vie ; j’ai eu un premier soupir, sa main tremblante a baissé mes paupières, j’ai résisté encore, j’ai entendu battre le dernier soubresaut de mon cœur, comme la dernière vibration d’un ressort qui va devenir inerte. J’ai entrevu l’ultime regard de mon fils larmoyant, il devinait que ses doigts allaient à tout jamais fermer mes yeux. Je suis passé de vie à trépas, et vous le lecteur, vous ne pouvez pas croire l’auteur post-terrestre de ce livre curieux. Il est tellement regrettable de ne plus rien savoir de toutes ces personnes qui, comme moi aujourd’hui, disparaissaient dans un total mutisme. Je vais insister et pousser ma révolte intime à son paroxysme, pour enfin parvenir à décrire ce funeste parcours d’éloignement du vivant, prenant le statut d’un providentiel ange gardien.

Ce n’est pas le néant après les limites de la vie, le bruit du cœur et le souffle ont disparu, pour laisser place à la délicieuse plénitude d’un voyage dans les vapeurs du ciel. Ce n’est pas une nouvelle vie, c’est une approche différente, c’est un savoir et des possibilités qui vont au-delà de l’imaginable, c’est l’au-delà de l’au-delà. C’est se réincarner dans une inexistence froide, absente et sans enveloppe, c’est renaître et infiltrer l’intimité des pensées de mes proches.

Dans ce rétroviseur braqué sur les miens, j’appréhende de manière juste, les événements qui ont jalonné ma vie, et je perçois enfin toutes les réactions et leurs raisons, des personnes qui m’entouraient. Cela, non seulement dans la période de mon vécu parmi eux, mais je peux maintenant tenter d’influer sur leurs décisions, les comprendre, les guider, les accompagner tout au long de leur vie restante. Dans toutes les circonstances de leurs hésitations, sans en avoir pleinement conscience, ils vont se demander ce que j’aurais fait à leur place. Ils vont me déléguer leurs incertitudes et dans leurs propres réflexions, ils vont avoir ma réponse. Avec la certitude ancrée au fond d’eux-mêmes, de devoir un jour me retrouver, de subir mon jugement, ils vont traverser leur vie dans une peur prudente. Ils vont s’interroger :

– serait-ce le proche qui vient de me quitter, qui me surveille du coin du ciel, à moins que ce ne soit Dieu, mais quel Dieu ?

Vos Dieux d’humains sont tellement nombreux, si particuliers, obéissant à d’innombrables religions différentes, toutes fabriquées à diverses convenances, toutes tricotées sur mesure, pour arriver à des fins plus ou moins convenables.

Comme je vous comprends ! Comment expliquer que Dieu doive obéir à une religion ou à cette multitude de religions qui, finalement, se gomment entre elles, par leurs propres contradictions. Construites sur bases de coutumes, délimitées par des frontières artificielles ou géographiques sur des rassemblements d’idées, elles sont toutes plus ou moins discutables, elles deviennent parfaitement semblables à des partis politiques. Elles
agissent comme une rassurante explication de votre présence sur terre, écritures et prières destinées à combler la peur et la méconnaissance du néant. Elles sont parfois belles, nobles, puis sur divers sujets, deviennent saugrenues. Elles se résument à quelques personnages isolés, ou à plusieurs millions d’adeptes, à degrés de croyance et de convictions disparates, et de pratiquants plus ou moins assidus. Certaines deviennent religions de fanatiques composés d’individualistes prêts à engendrer le mal, débordés par leur idéalisme et leur extrémisme aussi inattendus que dangereux.

Se conçoivent des millions d’autres croyances, plus humbles, plus confidentielles, mais peut-être, plus justes, jusqu’à la religion personnelle qui est sans doute la plus réaliste. Sans influence extérieure, cette religion intime est le fruit de notre réflexion, de notre esprit, de notre cœur. Quoi de plus pur, noble et respectable !

La réalité de la disparition efface toutes les élaborations contradictoires des religions humaines, pour laisser place à une mort, qui finalement, devient totale, idéale et même vivante de réalisme. Sous la domination de la puissance réductrice de l’âme, nous avons alors la faculté d’écarter tout matérialisme, toute futilité, pour se rendre à l’évidence de la simple légitimité de l’essentiel.

Dépouillés de connaissances facultatives, approximatives et inutiles, tout revient à l’amour fruit de la vie, à la vie fruit de l’amour. J’écris pour tenter de vous prouver que ce décès donne parfois vie à un providentiel protecteur, celui de nos proches, de nos anciens proches, ceux pour lesquels on éprouve encore cet amour.

Lointaine-Descendance.png

Liv1-Bouvet-V.jpg


Creation date : 10/12/2021 18:47
Category : - Livres - Romans
Page read 1694 times

Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!